[Expo] Nikos Aliagas à l’Abbaye de Villers-la-Ville

Ce week-end je suis allé voir l’exposition « L’épreuve du temps » de Nikos Aliagas à l’Abbaye de Villers-la-Ville. Oui oui, vous avez bien lu: Nikos Aliagas, le présentateur vedette de TF1. Que l’on aime ou que l’on n’aime pas Nikos à la Télé n’est pas la question du jour. Mettez sa carrière télévisuelle de côté et concentrons-nous sur son travail de photographe et plus précisément de portraitiste.

En effet, Nikos Aliagas est un excellent portraitiste à mon sens. Il utilise le noir et blanc pour immortaliser les stars qu’il rencontre dans le cadre de son travail à TF1 mais aussi pour rendre hommage aux habitants de son pays d’origine, la Grèce. Comme il l’a si bien dit lors du vernissage « je n’essaie pas de figer l’instant mais de garder une trace du temps qui passe ». Il nous propose ici une série de portrait d’hommes et de femmes qui travaillent. Une approche profondément humaniste qui contraste avec son métier dans le show business.

Fotor_151647148561426
Début de l’exposition – Photo prise au smartphone entrée de gamme

Je suis allé voir cette exposition avec un groupe d’amis passionnés par la photographie. Je fais parti d’un groupe de photographes de Mons composé d’amateurs, professionnels ou tout simplement de passionnés. Nous organisons régulièrement des workshops ou des sorties de ce genre. Si vous voulez nous rejoindre, n’hésitez pas à me contacter 😉

Fotor_151647143782924
Abbaye de Villers-la-Ville  – Photo prise au smartphone entrée de gamme

Les plus de cette exposition:

  • Indéniablement le lieu
  • Les images en elles-mêmes
  • L’aisance dans le parcourir, malgré le nombre important de visiteurs
  • La taille des images permettant d’admirer les images de loin et de près afin de se plonger dans les détails
  • L’exposition est en extérieur, mais attention à la météo belge 😉
Fotor_151647138884932.jpg
Dans l’exposition – Photo prise au smartphone entrée de gamme

Les moins de de cette exposition:

  • Le nombre d’images (26 de mémoire): je ne sais pas si c’est un choix de l’artiste ou de l’organisateur, mais je trouve cela un peu peu. Surtout dans un lieu tel que celui-ci.
  • Le choix du support d’impression (Alu-dibond je pense) est assez fragile. En effet, certaines images avaient déjà des griffes.
  • Uniquement pour le vernissage: Il y avait énormément de monde le premier jour. Ca se comprends, Nikos était là. On avait l’impression qu’une grande partie des visiteurs était là pour voir la star plutôt que pour voir l’artiste. Je pense qu’ils auraient dû faire le vernissage sur réservation et avec un créneau horaire pour éviter la congestion à l’entrée. Des amis sont arrivés 15 minutes après nous, mais ils ont pu commencer à visiter l’expo en elle-même que 2h plus tard.
Fotor_151647127004348
Dans l’exposition – Photo prise au smartphone entrée de gamme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s